L'idée est simple : mettre l'ombre en lumière.

Freaks, bohémiens, transgenres, artistes sont autant de héros extras et ordinaires qui brillent ici dans des tableaux musicaux en clair-obscur.

 

Les couleurs vives d'une pop singulière côtoient un rock brut à tendance progressive. Une musique éclectique et contrastée qui suit les émotions de ses personnages comme une ombre.
 

L'OMBRA c'est aussi une attitude, trois musiciens alertes pour un concert de tous les instants. En français, en italien ou en anglais, la voix prend corps, Giulia, la chanteuse, devient ces ombres et les fait "vibrer".
 

Somme toute, c'est une marmite bouillonnante de sons, de mots, de corps et de voix qui évoque des existences souvent révolues sur le plan temporel, mais diablement présentes là, sur scène, entre ténèbres et éblouissement.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now